.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez !

Partagez | 
 

 Bang Bang. You're dead - Raven Hildegard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Raven Hildegard
Admin
Messages : 14
Points : 69
Date d'inscription : 21/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Bang Bang. You're dead - Raven Hildegard   Mar 5 Sep - 16:53

Raven Hildegard
Nom : Hildegard
Prénom : Raven
Âge et date de naissance : 28 ans - 4 Juillet 1979
Origine : San Francisco
Orientation : Bisexuelle - Lesbienne sur le plan romantique
Groupe : Créatures
Race : Faucheuse
Rang : Solitaire
Métier : Prend des cdd à droite à gauche
Avatar : Gal Gadot
La demoiselle mesure pas moins du mètre quatre-vingt, parfois un peu plus avoir ses docs lorsqu’elle les met. En plus de son lys, elle porte le tatouage d’un cerf juste entre ses deux omoplates. Elle a également deux piercings à l’arcade gauche, un autre à la langue et un industriel sur l’oreille droite. Ses cheveux sont généralement ramenés en un chignon simple.
Elle s’habille plutôt simplement : des slims, ou des shorts en été, et débardeurs avec veste en cuir. Elle porte soit des bottines soit des rangers.
Raven possède un chat de gouttière, noir avec des taches blanche avec de longs poils qu’elle a récupéré lorsqu’il était chaton deux ans plus tôt. Elle l’a retrouvé dans des poubelles lorsqu’elle allait jeter les siennes, elle n’a simplement pas réfléchit et l’a adopté. La brune l’a nommé « Bubbles ».
Elle a fait pas mal de petits boulots pour gagner des sous, elle survit même plus qu’elle ne vit en fonction des périodes. En dehors de ça, elle va régulièrement courir, fait du sport chez elle tout les jours, afin de rester en forme. Lorsqu’elle a le temps, elle peint aussi. Et très bien même. Mais elle ne se juge pas assez bonne pour proposer ses services.
Mental & Pouvoir
Et pour ce qui est son mental… Je vous souhaite bonne chance si vous l’avez en face de vous. Elle a tendance à s’attacher facilement, et c’est la raison pour laquelle elle fait tout pour ne pas le faire. Elle ne veut pas avoir à tuer quelqu’un qui compte un minimum pour elle. C’est par ailleurs une de ses plus grandes peurs, car elle compte malgré tout quelques amis depuis qu’elle est à Seattle. Elle est plutôt sûre d’elle sur certains points, et pas du tout sur d’autres. Tout dépend diront nous. Elle a également une énorme fierté, qui plus est, mal placée.
Raven a un fort caractère, elle ne se laisse pas impressionner, elle peut même parfois avoir l’air froide, mais en vérité, elle est surtout distante. En règle général, elle se contrôle, elle n’est pas spécifiquement impulsive. Sauf quand elle a bu, mais là, il s’agit d’une autre histoire.
C’est une personne qui ne supporte pas la solitude, elle aime se sentir aimée et entourée, mais elle se l’interdit tout simplement. Elle vit dans une tristesse constante, lourde à supporter. De ce fait, ce n’est pas quelqu’un de spécialement agréable, sauf si elle a décidé que, d’une façon ou d’une autre, elle allait porter atteinte à ses principes avec quelqu’un.
Dans ce cas-là, la personne est incroyablement chanceuse. Car dernière pourra découvrir que derrière le masque qu’on lui a collé à la figure se trouve une jeune femme affectueuse, chaleureuse, plutôt tactile et incroyablement protectrice.
Elle évitera de parler d’elle, pour que personne ne s’apitoie sur son sort. Elle est comme elle, point.
Histoire

Aussi loin qu’elle se souvienne, Raven a toujours été dans une famille aimante. Pauvre. Mais aimante. Ses parents trimaient pour leur offrir de quoi manger ainsi que des activités extra-scolaire. Ils vivaient dans un petit appartement et Raven partageait sa chambre avec Heather. Toutes deux ont toujours été très proche et n’avaient que deux ans d’écart. Elles ont fait les quatre-cent coups ensemble, se disaient tout, et se disputaient tout de même aussi beaucoup. Il n’était aussi pas rare de les trouver en train de batailler sur le sol pour savoir qui aurait le droit de prendre sa douche en premier le matin, chacune prétextant un retard extrême.
Et puis, elles ont grandit, elles ont commencé à sortir réellement, elles rentraient tard également. Un soir où leur ami commun leur a posé un lapin pour les ramener chez elles, elles ont été contraintes de rentrer à pied, de nuit, en passant par des quartiers peu et mal fréquentés de San Francisco. Malheureusement, comme dans beaucoup de cas, deux charmantes jeunes filles se baladant bien habillées en ville ne passent pas inaperçues et c’est ainsi qu’elles se sont faites aborder par un groupe de jeunes hommes qui semblaient, eux aussi, sortir de soirées. Après une discussion houleuse, Heather s’est emportée et a lancé autant de remarques acides à chaque d’eux qu’un serpent aurait pu cracher son venin sur ses agresseurs. Sauf qu’ils ne se sont pas contentés de fuir. Les choses ont commencés à dégénérer, un coup a été porté à sa sœur. Et Raven a vu rouge. Elle ne se souvient que de s’être jeté dans la foule et avoir envoyé son poing sans le plexus solaire d’un homme, avant de supplier sa sœur de s’enfuir. Après, elle a senti un coup. Puis un second. Et un troisième. Elle a eu le temps d’entendre des pas rapides s’en aller, avant de finir par tomber.
Elle ne sait pas exactement ce qui a bien pu se passer, car quelques jours plus tard, elle s’est réveillée à l’hôpital, avec l’étrange souvenir d’une discussion avec la Mort dans ses rêves. La douleur était trop présente pour qu’elle ne puisse se relever, respirer lui semblait même être un effort insurmontable.
Sa sœur est venue lui rendre visite, pleurant à chaudes larmes en la tenant dans ses bras, et s’excusant d’innombrables fois. Elle lui annonça qu’elle aurait même dû y passer. Que son cœur s’était arrêté de battre quelques minutes et que si elle était encore en vie maintenant, c’était grâce à un miracle que les médecins eux-même ne pourraient expliquer. La brune avait frôler la mort pour sauver sa sœur.

Et c’est à partir de ce jour-là qu’elle eu la sensation que rien n’allait être comme avant.

Le temps passait, et depuis le jour de son agression, elle ne cessait de rêver d’un homme, un collègue de travail de sa mère qu’elle avait vu quelque fois et qui tentait de la charmer. Au niveau de l’âge, ça pouvait aller, il avait l’air d’avoir un peu moins de la trentaine, soit huit ans de moins qu’elle, tout au plus. Mais même s’il était mignon, il ne l’intéressait pas. Elle aimait bien les hommes, mais à choisir, elle préférait les filles.
Et ses rêves ont même commencé à s’immiscer dans son esprit lorsqu’elle était éveillé, et ce de plus violent, et… malsain. La même voix que celle de la mort lors de son rêve après son agression lui parlait, lui expliquait qu’elle devait mettre fin à ses jours car il lui avait échapper. De jour en jour, cela devenait de plus en plus insupportable, elle se croyait folle, elle n’en pouvait plus.
Un soir, alors qu’elle était au bar, elle l’a vu, deux tables plus loin. Et elle a sauté le pas.
Elle a été lui parler, a répondu à tout son jeu de séduction et elle a accepté lorsqu’il l’a invité à boire un verre chez lui lorsque le bar fermait.
Depuis ce fameux soir, elle portait toujours un couteau de cuisine simple sur elle, pour se défendre. Mais l’alcool aidant, elle ne se défendit pas ce soir-là, elle attaqua, elle voulait être tranquille, une bonne fois pour toute. Les mains tremblantes, elle lâcha le couteau sur le sol pavé de la ruelle et observa le corps convulser de dernières secondes afin de se raidir, et de fixer le ciel. Une douleur ignoble vint lui lacérer la chair sur le côté de l’intérieur de son coude. Elle serra les dents et remarqua alors qu’une marque venait de se former. Elle était boursouflée, rouge, et chaude encore, impossible de réellement voir à quoi cela lui ressemblait. La voix lui donna des instructions, réciter une courte incantation et balayer le corps d’un geste de la main. Elle le fit, en pleurs, c’était la seule chose qui pouvait l’aider. Enfin, elle pensait.
Elle ne chercha pas plus à observer tout cela et s’enfuit, en courant.

Ce n’était en vérité que le début de tout.

La voilà désormais, à Seattle, elle a fuit San Francisco quelques années plus tôt car sa sœur commençait à se douter de quelque chose. Elle ne devait pas lui donner de piste pour lui permettre de trouver la vérité. Elle avait alors prétexter un boulot pour s’en aller.
Et rien n’a cessé.
Elle survit désormais dans un studio miteux de Seattle, prend des petits boulots par ci par là, et se fait également payer pour servir de bouffe sur pattes à une vampire. Maintenant, elle est au courant de tout ça, de ce monde qu’il lui était jusqu’alors inconnu. Mais ce n’est pas suffisant pour accepter ce qu’elle est devenue.
Une esclave de la Mort.
Pour l’éternité.
I.R.L
Prénom/Puff : Kyo
Âge : 18 balais
Disponibilité : A peu près tout le temps pour le moment
Comment avez-vous connu le forum ? : J'en suis la fonda x)
Avez vous des remarques spécifiques à faire ? : Viendez sur mon forum Very Happy
Et pourquoi ne pas terminer avec un petit mot ? : p'tit mot
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shirley Burton
Dirigeante
Messages : 35
Points : 97
Date d'inscription : 19/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://tos-rpg.forumactif.com
MessageSujet: Re: Bang Bang. You're dead - Raven Hildegard   Mar 5 Sep - 21:07

Bon et bieeeen, je m'auto valide :')
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» bang, bang, my baby shoot me down ✗ TIGAN
» bang bang, je suis un cowboy ! YIHA ∞
» BANG ELISA Δ Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» J'vais sûrement perdre ma vie, BANG BANG ! Noah&Wayne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Other Side :: Vous introduire :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: